Azulejos hidráulicos con motivos florales y geométricos

La décoration des carreaux de ciment : de la fleur d’acanthe à l’effet 3D

À la fin du XIXe siècle, un nouveau type de carreau venu de France se généralise en Espagne et en Amérique. Il s’agit d’un carreau en ciment comprimé et coloré avec des pigments que l’on applique en suivant des modèles de motifs, les moules, puis hydraté avec de l’eau avant le séchage. Le carreau de ciment offre non seulement de nouvelles possibilités de décoration, mais il est également facile à poser, résistant et peu coûteux. Il n’a donc aucun mal à se faire une place dans un contexte social de croissance économique et urbaine, influencé par les courants artistiques modernes.

Les premiers carreaux de ciment imitent les marbres et les mosaïques céramiques avec des pâtes colorées. Des feuilles d’acanthe et de cardon sont disposées de façon répétitive sur un ou plusieurs axes de symétrie, de façon à imiter les tapis et tapisseries aux motifs géométriques dans les vestibules, les salons des maisons, les couloirs et les espaces communs des établissements thermaux et hôteliers…

Les livres d’art inspirent les décorateurs pour créer des mosaïques classiques de style romain réalisées avec des tesselles, que ce soit dans les maisons nobles, l’architecture civile ou les bâtiments d’habitation collectifs. Au début du XXe siècle, le carrelage de ciment s’impose comme le revêtement de sol à la mode et fait reculer l’usage de la céramique. Les compositions éclectiques et historicistes de ces carreaux d’un nouveau genre sont présentes dans de nombreuses habitations.

Le Modernisme fait son apparition en utilisant des tracés géométriques stylisés à base de carrés, de cercles et de gammes chromatiques simples. Ces styles présentent des perspectives forcées, dont les figures semblent tridimensionnelles.

Un siècle plus tard, les compositions libres avec des motifs schématiques naturels ou des jeux géométriques sont de nouveau tendance dans les revêtements de sol et de mur. Alors que les carreaux de ciment étaient fabriqués avec du ciment comprimé, lourd et peu résistant aux taches, il en existe aujourd’hui une imitation fabriquée en grès cérame. La collection Rainbow de Pissano est un bon exemple de ces carreaux de ciment anciens qui allie l’esthétique moderniste et la résistance et la qualité du grès cérame. Consulter le catalogue ici.

Source :
Bravo-Nieto, A. La baldosa hidráulica en España. Algunos aspectos de su expansión industrial y evolución estética (1867-1960). ABE Journal [En ligne], 8 | 2015, mis en ligne le 15 décembre 2015, consulté le 18 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/abe/2721 ; DOI : 10.4000/abe.2721
Institut de Promoció Ceràmica, El Mosaico Hidráulico
2 réponses
    • Pissano Cerámica
      Pissano Cerámica dit :

      Merci pour votre commentaire Iris Devlieger. Il est vrai que l’effet 3D offre de grandes possibilités pour la décoration en céramique et a été très bien accepté par le public.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *